Du plagiat des sites ...

Cliquez ICI pour LIRE l'article

Commentaires (4)

Français au lycée dz
  • 1. Français au lycée dz | 13/05/2010

Les documents donnés à consulter sur un site - quel qu'il soit - le sont toujours à titre indicatif. Une MISE EN GARDE contre la REPRODUCTION intégrale est clairement signifiée sur la page d'accueil.
Néanmoins, cela n'empêche pas l'idée de PARTAGE CONSTRUCTEUR. L'enseignant - adversaire déclaré de la stagnation - sera toujours en quête d'une panoplie de textes supports "nouveaux" (en rapport, bien sûr, avec les thématiques universelles et répondant au critères de la typologie discursive appropriée) comme il ne se contentera jamais d'exercices de quelque activité que ce fût qu'il aura antérieurement exploités ou "ré exploités" au risque de DEMOTIVER une partie de ses élèves (les REDOUBLANTS)leur laissant croire que le recours au cahier de l'année dernière les dispense même de la présence en classe. Une analyse statistique du taux d'absentéisme des élèves de 3 AS apportera, à quiconque le voudra, la preuve évidente que les élèves désertent les cours des professeurs (partisans du moindre effort, conservateurs sur le fond des choses qui s'évertuent à SE REPETER). Faut-il rappeler que pour certains même les sujets d'expression écrite, les devoirs surveillés et les compositions sont devenus une mascarade au sujet de laquelle les apprenants tiennent quelques fois des paris : ils savent exactement ce qui leur sera demandé en tel devoir ou examen. Aussi, me semble-t-il le PARTAGE DES RESSOURCES PEDAGOGIQUES sur le Net, avec les garde-fous que personne n'ignore vraiment à l'exception peut-être des éléments nouvellement recrutés et qui, en principe, doivent bénéficier de l'encadrement des anciens à l'occasion des séances de coordination pour éviter justement de perpétuer ces maladresses, est l’une des voies salutaires qui permettent de jeter les bases solides d'un enseignement qui SE RESSOURCE DANS LE RENOUVEAU.
Aussi, cher collègue, le fait de clamer que nécessité est de livrer bataille au PARTAGE dont les techniques demeurent MECONNUES de certains n’est-il pas une manœuvre dépassée voire dénoncée par la perspective mondialiste actuelle de l’éducation. La solution aux problèmes, en réalité conséquences des tâtonnements constatés, ne serait-elle pas plutôt d’être plus tolérant vis-à-vis de ceux qui n’ont d’autre alternative que de croire bien faire en voulant se parfaire et de LES FORMER CONSEQUEMMENT AUX TECHNIQUES BENEFIQUES DU PARTAGE.

zohair

bonsoir
je viens s de lire votre article , vous parlez de partage.JE ME POSE LA QUESTION PARTAGER QUOI AU JUSTE MESSIEURS .Si je fais un travail et je le mets a la dispostion d'autres personnes il ne faut pas reproduire integralemant le contenu dans sa classe , dans un meme etablissemnt le niveau differe , alors que l'on gave nos eleves de travaux qui n'on t pas eté preparés par soi meme .je denonce ,ces actes au nom du patage et du travaill collaboratif que je trouve en contradiction avec les principes de l 'education meme .Car transposer enclasse le travai fait pas un enseignat de tizi pour des eleves de ain guezzam , c'est malheureux.je lutte sans merci pour eradiquer ce fleau informatique .

brikci sid  fatima zohra
  • 3. brikci sid fatima zohra | 02/05/2010

merci Mr

ryma
  • 4. ryma | 01/05/2010

je vous avoue avoir été victime de la même chose sur le site dont il est question dans votre billet, en ce qui concerne un de mes sujets de devoirs, mais je ne me suis pas scandalisée outre mesure, car le net a eu pour fonction première de démocratiser l'information en la rendant accessible par simple clic à tout un chacun : toutefois il serait de bon usage de respecter les règles de déontologie, en mentionnant la source de son information sans en ressentir un quelconque complexe, exactement comme on le faisait lorsque notre unique source était le livre. Je vous passe le lien suivant dans lequel vous pourrez lire un excellent article du Figaro sur le sujet

http://www.lefigaro.fr/france/20060424.FIG000000188_les_ravages_du_plagiat_sur_le_net.html

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×