Evaluation : la faute, une psychose ...

# 18/10/2012 à 18:44 L'Ancien

L'erreur, que nos systèmes de notations, nos lugubres palmarès sanctionnent, mérite […] éloge et doit être réhabilitée. Elle est le tremplin d'où s'élancent l'explication et le dialogue, le forum où les questions nous interpellent. Elle met l'esprit en mouvement et l'éperonne. La psychose de la faute et de l'échec est l'éteignoir de nos cerveaux. Quel monde de bâillements ne nous ont-ils pas fait, ces décerneurs d'éloges et de blâmes, ces leveurs d'index, ces fesses-serrées de la couardise! La vie mouchée, épouillée, peignée, torchée et livrée vaccinée à domicile (et dont ils s'enorgueillissent encore), qui s'étonnerait qu'elle écoeure la jeunesse? Qu'est une existence qui n'a pas été conquise à force d'erreurs, d'échecs, d'hésitations, de tâtonnements? Quel est son prix? Où est sa victoire?
Chaque génération se fera elle-même ou ne se fera pas.

(Christiane SINGER)

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.