Finalité de l'étude des nouvelles fantastiques?!!

# 10/06/2011 à 02:01 Enseignant

Pourquoi les décideurs pédagogues programment-ils l'étude de la nouvelle fantastique en classe terminale?
L'adolescent déjà souvent en mal de repères existentiels a-t-il besoin qu'on lui enseigne à ne percevoir les réalités que comme des "évidences fragiles" qu'un rien peut bousculer et transformer en incertitudes angoissantes? que le naturel et le surnaturel se confondent à tel point qu'ils deviennent indissociables? veut-on absolument attacher nos jeunes à des valeurs futiles, fugaces et déraisonnables?
Les hallucinations d'un Maupassant ou autre valent-elles d'être enseignées à des ados en quête d'identification?
...
Qu'en pensent les collègues enseignants?

# 10/06/2011 à 11:03 L'Homme qui passe

Sans doute pour que l'élève prenne plaisir à se confiner dans un monde où le sentiment de l'angoisse devient la norme. Remarquez que ce n'est pas très loin de ce que ressent un apprenant(lycéen, étudiant, ou hittiste).
Chose étrange dans cette dimension de l'ETRANGE, de l'ABSURDE, de l'INEXPLICABLE, c'est qu'on veuille que l'Etre trouve quand même une interprétation raisonnable aux HALLUCINATIONS, au CHAOS. il va se dire : tiens, finalement, il est normal que le monde soit perçu comme ça.
Et hop, il gobe le virus.

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.