La fiche de lecture

# 27/05/2010 à 20:42 ryma

Pour être réussie, une fiche de lecture doit produire un effet paradoxal sur son lecteur : l'inciter à lire l'ouvrage, tout en l'en dispensant. Elle nécessite, à la fois un esprit de synthèse et une analyse précise.

La fiche de lecture est un exercice scolaire, mais essentiel , d'un type un peu particulier. En effet, le but de la fiche de lecture est, , de dispenser ses camarades de la lecture, souvent fastidieuse, de l'ouvrage dont il est question.
En découle un double impératif : synthétiser l'ouvrage, et donner tous les éléments d'appréciation de son contenu.
L'introduction doit contenir une présentation de l'ouvrage et de son auteur. Il s'agit de situer l'ouvrage parmi les travaux de son auteur. S'agit-il d'une thèse ? D'un ouvrage issu de ses recherches ? Ou d'une commande d'un éditeur ? L'auteur lui-même doit faire l'objet d'une brève présentation. S'il s'agit d'un historien, il est indispensable de résumer son parcours et, le cas échéant, de le situer dans une école de pensée ou dans un courant historiographique. Si l'ouvrage a fait l'objet d'un débat, scientifique et/ou médiatique, lors de sa sortie, il est bon de le mentionner en introduction.
Le développement doit faire ressortir les acquis importants du livre, étayés par des exemples tirés de son contenu. Le développement doit être argumenté, mais différentes approches sont envisageables :
- on peut choisir un développement en deux parties, la première étant une synthèse de l'ouvrage, et la seconde une analyse personnelle et critique dans laquelle on expose les qualités et les faiblesses du livre. Attention, cependant, à éviter alors les répétitions.
- on peut choisir de mêler la synthèse et l'analyse dans un développement structuré. Ce dernier peut suivre la progression du plan du livre, surtout si celui-ci est court et particulièrement bien structuré. Il peut au contraire s'appuyer sur les principaux thèmes de l'ouvrage, ce qui se révèle souvent indispensable face à un livre particulièrement dense ou confus.
En tout état de cause, le développement de la fiche doit être structuré et argumenté, s'appuyant sur des exemples tirés de l'ouvrage. En aucun cas, il ne pourrait se contenter d'être une succession de citations du livre collées les unes aux autres.
La conclusion doit mettre en perspective les principaux acquis de l'argumentation, et dégager la portée de l'ouvrage.
Cela va sans dire (mais mieux en le disant), il est fortement déconseillé de faire passer pour sienne (ou de s'inspirer trop librement) d'une fiche de lecture trouvée sur internet.
(doc net)

Répondre à ce message

×