Etapes de la recherche scientifique

  1. L’observation:

Le chercheur est curieux, il observe son environnement, et se pose des questions sur son fonctionnement. Il cible un problème précis auquel il propose de trouver une réponse.

De quoi a besoin une plante pour pousser?

Comment les plantes se nourissent-elles ?

Comment faire pousser une plante plus rapidement ?


  1.  formulation d’une hypothèse:

Avec les connaissances qu’il possède déjà, le chercheur pense à un solution possible au problème qu’il vient d’identifier. Il n’est pas certain que cette solution soit juste. C’est pourquoi il l’appelle une hypothèse.

 

La croissance demande de l'énergie.
Le sucre est une bonne source d'énergie.
Alors, je suppose que si j'arrose la plante avec de l'eau sucrée, elle poussera plus vite.


  1. L’expérimentation:

Le chercheur élabore une expérience scientifique, la réalise et collecte minutieusement les résultats qu’il obtient. Il souhaite que les résultats obtenus puissent confirmer que son hypothèse de départ était fondée...

 

Tous les jours:
- J'arrose une plante A avec de l'eau sucrée.
- J'arrose une plante B avec la même quantité d'eau pure.
- Je note également dans mon cahier, la hauteur en centimètre de chacune des plantes.


  1. Le traitement des résultats obtenus 

Le chercheur interprète les résultats qu’il a obtenus, à l’aide de tableaux et de graphiques, il démontre à ses collègues que les résultats de l’expérience qu’il vient de réaliser confirment ou non son hypothèse de départ.

J'illustre mes résutats à l'aide d'un tableau ou d'un graphique et je regarde si mon hypothèse de départ est bonne ou non...

                         


  1. La conclusion 

Le chercheur conclut sa démarche en spécifiant si oui ou non son hypothèse est vérifiée. Si oui, à la lumière de sa recherche, il se demande comment on pourrait en savoir encore plus sur le sujet et suggère de nouvelles pistes d’expérimentation afin de faire progresser la recherche. Si non, toujours à partir des résultats obtenus, deux choix s’offrent à lui, modifier son hypothèse de départ ou encore modifier son expérience afin de ... recommencer !

 

Contrairement à mon hypothèse, mes résultats démontrent que l'ajout de sucre dans l'eau d'arrosage ne change pas de façon significative la croissance de ce type d'arbre...
L'arbre A a grandi à la même vitesse que l'arbre B.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.