Faux syllogismes

Le Logicien, au Vieux Monsieur.
Je vais vous expliquer le syllogisme.
Le Vieux Monsieur
Ah ! oui, le syllogisme !
Le Logicien, au Vieux Monsieur.
Le syllogisme comprend la proposition principale, la secondaire et la conclusion.
Le Vieux Monsieur
Quelle conclusion ?
Le Logicien, au Vieux Monsieur.
Voici donc un syllogisme exemplaire. Le chat a quatre pattes. Isidore et Fricot ont chacun quatre pattes. Donc Isidore et Fricot sont chats.
Le Vieux Monsieur, au Logicien.
Mon chien aussi a quatre pattes.
Le Logicien, au Vieux Monsieur.
Alors, c’est un chat.
Le Vieux Monsieur, au Logicien après avoir longuement réfléchi.
Donc, logiquement, mon chien serait un chat.
Le Logicien, au Vieux Monsieur.
Logiquement, oui. Mais le contraire est aussi vrai.
Le Vieux Monsieur, au Logicien.
C’est très beau, la logique.
Le Logicien, au Vieux Monsieur.
A condition de ne pas en abuser...
Le Logicien, au Vieux Monsieur.
Autre syllogisme : tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat.
Le Vieux Monsieur
Et il a quatre pattes. C’est vrai, j’ai un chat qui s’appelle Socrate.
Le Logicien
Vous voyez...
Le Vieux Monsieur, au Logicien.
Socrate était donc un chat !
Le Logicien, au Vieux Monsieur.
La logique vient de nous le révéler.
 

Source  : Rhinocéros, d’Eugène Ionesco, Editions Gallimard, 1959.
 

Autres faux syllogismes ou ce qu'on appelle sophismes :
 
Un syllogisme est un raisonnement qui fonde une conclusion sur deux propositions posées comme vraies:Tous les hommes sont mortels Or Socrate est un hommeDonc Socrate est mortel.Un texte argumentatif peut comporter des syllogismes.Le syllogisme peut parfois être un sophisme, autrement dit il semble logique, mais conduit à des absurdités. Il ne faudrait pas pour autant penser que les syllogismes sont toujours absurdes. La plupart du temps ils sont justes, logiques et donc corrects.Voici quelques exemples de syllogismes non valides :
 
Tout ce qui est rare est cher.
Or, un cheval bon marché est rare.
Donc, un cheval bon marché est cher  
On aboutit à un bizarrerie!!
 
Ou encore :
 
Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous.
Or, plus il y a de trous, moins il y a de gruyère.
Donc, plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère. (on aboutit, ici, à un paradoxe)
 
Ou encore :
 
Tous les chats sont mortels.
Or, Socrate est mortel
Donc, Socrate est un chat.
 
Il s'agit d'un faux syllogisme dans ce cas; où on ne parle pas d’un chat nommé Socrate mais du philosophe. En effet, ce syllogisme est faux car on y oublie de souligner qu’il n’y a pas que les chats qui soient mortels, les hommes le sont aussi.
Les syllogismes valides, ceux qui fonctionnent, obéissent à des règles très précises d’inclusion etc.. 
 
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.