Transposer un récit en dialogue.

Le Petit Prince et Le businessman – astéroïde B 328

Le businessman est un gros monsieur très occupé qui n’a même pas le temps d’allumer sa cigarette. Il affirme être richissime et passe son temps à compter les étoiles qu’il dit posséder. Il consigne ces nombres sur une feuille qu’il dépose à la banque. Le Petit Prince tente de lui faire comprendre qu’il gaspille sa vie et que « posséder » c’est être utile à ce que l’on possède. Le Petit Prince lui parle alors de sa rose, qu’il arrose et protège. Le businessman en reste sans voix.

Le Petit Prince est déçu par son attitude.

Consigne : demander aux apprenants de construire un dialogue en s'appuyant sur la synopsis du récit.

Le récit transposé en dialogue :

Le Petit Prince : Bonjour. Le Petit Prince : Hé ! bonjour ;

Le Businessman : Bonjour. Excusez-moi, je ne vous ai pas vu venir.

Le Petit Prince : Que faites-vous là ?

Le Businessman : Je compte mes étoiles et croyez-moi, c’est pas facile.

Le Petit Prince : Pourquoi les comptez-vous ?

Le Businessman : Elles représentent ma fortune. J’en fais chaque jour un nouveau compte que je dépose à ma banque.

Le Petit Prince : Quel drame ! Vous gaspillez votre vie à comptabiliser vos « richesses » ?

Le Businessman : Ben, oui. La richesse ne mérite-t-elle pas ce sacrifice ?

Le Petit Prince : Croyez-moi, Monsieur, pour bien « posséder », on doit être utile à ce que l’on possède.

Le Businessman : je ne comprends pas très bien.

Le Petit Prince : Tenez, moi, par exemple, je possède une rose. Je l’arrose régulièrement et je la protège. 

Le Businessman : Hein ? …

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×