Réchauffement climatique

Les conséquences du réchauffement climatique

 

Conséquences climatiques : 

Le réchauffement climatique devrait produire d'autres changements :
- retrait des glaciers,
- fonte de la banquise,
- élévation du niveau moyen des océans,
- modification des régimes de précipitations pouvant entraîner inondations et sécheresses,
- augmentation de la fréquence et de l'intensité des événements climatiques extrêmes comme les ouragans ou les cyclones,
- modification de la circulation de courants marins comme le Gulf Stream et la dérive nord-Atlantique qui pourrait conduire au refroidissement de certaines régions (Ouest de l'Europe,...).
Une part de ces changements a déjà commencé et peut être reliée au réchauffement climatique. C'est en particulier le cas de la fonte des glaciers.

Ces changements climatiques vont évidemment avoir des conséquences sur la faune et la flore. On prévoit qu'un nombre important d'espèces risque de disparaître.


Conséquences humaines :

Outre l'augmentation des catastrophes naturelles, les rendements agricoles pourraient être modifiés et les zones de présence des vecteurs de maladies comme le choléra ou le paludisme pourraient s'élargir. De nombreuses populations en croissance qui vivent dans des zones tropicales pourraient en particulier être affectées par le changement climatique. D'autres populations pourraient être déplacées suite à la montée des eaux.
Des peuples pourraient avoir leur mode de vie modifié comme ces Inuits de Kuujjuaq (nord du Canada) dont le maire, Larry Watt, a commandé des climatiseurs en juin 2006 après que la température eut atteint 31 °C !

 

 

Conséquences économiques : 

Les calculs de l'impact économique du réchauffement climatique sont très difficiles à effectuer. Certains économistes parlent d'un coût de deux euros par tonne de carbone, tandis que d'autres évoquent 50 euros. Parmi les chiffres avancés, on estime que le réchauffement climatique pourrait coûter jusqu'à 1 point de croissance. On notera que les banques, les assurances, les agriculteurs et les pays en voie de développement sont les plus exposés. En fonction de l'adaptation de l'économie, des organisations politiques et d'éventuelles révolutions technologiques déclenchées par le changement climatique, il n'est toutefois pas interdit d'être plus optimiste.


Quelques conséquences positives :

Déjà, le réchauffement climatique commence à pousser les gouvernements à s'entendre pour lutter contre un problème qui les concerne tous, ce qui en soi est assez inédit. Le réchauffement climatique et les problèmes liés à l'énergie ont également tendance à accélérer la prise de conscience individuelle et politique de l'impact de l'activité humaine sur l'environnement. Ils incitent au développement de solutions technologiques innovantes. D'autres conséquences plus ponctuelles prévues sont :
- une plus faible mortalité hivernale dans les zones tempérées,
- une augmentation de la production de bois,
- une hausse des rendements agricoles dans les zones tempérées,
- un accroissement des ressources en eau dans certaines zones sèches proches des tropiques,
- une baisse des consommations d'énergie pour se chauffer (mais une augmentation de celles nécessaires à la climatisation).

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.