Qu'est-ce que la tonalité (ou le registre) d'un texte ?

Qu'est-ce que la tonalité (ou le registre) d'un texte ?


Elle se définit par rapport au type d'émotions (amusement, crainte, pitié, admiration, indignation etc.) qu'il vise à provoquer chez le lecteur et aux caractéristiques qui visent à les produire (type de lexique, de figures, utilisés, thèmes abordés etc.).
Un texte peut combiner plusieurs tonalités.

Tonalités Définition Caractéristiques essentielles
Lyrique Caractérise l'expression des émotions et des sentiments personnels : amour, joie, chagrin, douleur, regret etc.
De lyre, instrument de musique qu'utilisaient les poètes antiques pour chanter leurs poèmes.
Lexique de l'affectivité, présence fréquente de la 1ère personne etc.
Pathétique Caractérise la capacité d'inspirer au lecteur une émotion, un bouleversement, de la pitié, souvent par le récit ou la description de la douleur et la souffrance d'un être qui se trouve désarmé, impuissant face à elle.
Du grec pathos : "souffrance"
Lexique de l'émotion, interjection, exclamation, rythme brisé etc.
Tragique Présente la prise de conscience par l'homme de forces (divines, politiques, morales) qui le dominent et l'enferment ou l'écrasent malgré la résistance qu'il leur oppose. Il y a identification du lecteur avec le héros tragique. Lexique de la fatalité et du désespoir
Epique Vise à provoquer l'admiration pour des faits ou des héros en les amplifiant jusqu'à l'extraordinaire. Procédés d'amplification (hyperbole, superlatifs, adverbe d'intensité), simplification, symboles, comparaisons et métaphores tendant vers le surnaturel etc.
Comique Vise à provoquer le sourire ou le rire du lecteur. Il n'y a pas d'identification du lecteur avec le personnage comique, mais au contraire un sentiment de distance voire de supériorité de celui-là envers ce dernier.  Les procédés comiques sont multiples et divers : répétition, accumulation, décalage, quiproquo, enchaînement mécaniques, effet de surprise, d'inattendu etc.
Ironique Vise à tourner en dérision en laissant entendre autre chose que ce qui est dit. Nécessite une connivence entre l'énonciateur et le lecteur, ce dernier devant comprendre qu'il doit prendre le discours au "second degré". Figures d'opposition (en particulier l'antiphrase), exagération, recours à l'absurde etc.
Satirique Vise à dénoncer les vices et les défauts de quelque chose ou de quelqu'un en les tournant en ridicule.
Parodique Vise à tourner en dérision quelque chose ou de quelqu'un en en présentant une imitation comique.
Polémique Vise à critiquer de façon directe et souvent agressive.
Du grec polemos, "combat".
Termes péjoratifs, exclamations, figures de l'exagération, etc.
Fantastique Vise à susciter l'interrogation ou l'inquiétude en présentant l'intrusion de l'irrationnel, de l'inexplicable dans la vie réelle.

Philippe AMEN propose une grille sur les "registres de textes" plus exhaustive
 

 



 


 


 

Commentaires (3)

1. Mirage 01/12/2010

PÉJORATIF, IVE n.m. + adj. REGISTRE Se dit d'un mot qui déprécie la personne qu'il désigne.
Etymologie
Du latin pejorare "rendre pire", dérivé de pejor "pire"


En plus clair, on parlera de registre péjoratif quand on s'évertue à critiquer et rabaisser une personne (ou autre?) en mettant en évidence ses travers.

Cordialement vôtre.

2. NADIA 01/12/2010

definir registre péjoratif,existe-t-il en littérature un registre péjoratif,?

3. jasmine amane 12/11/2010


Ajouter un commentaire

Copyright © Français au lycée dz - février / mars 2010