DE KETELE J.M., Observer pour éduquer

1. QU’EST CE QU’UN CONSEIL DE CLASSE?

Etant donné la problématique exposée dans cet ouvrage, nous définirons ainsi le conseil de classe:

Le conseil de classe est le travail d’équipe des éducateurs de cette classe qui consiste à rassembler, analyser et synthétiser les informations pertinentes, valides et fiables pour prendre les décisions pédagogiques concrètes qui permettent de progresser dans la recherche des objectifs éducatifs que l’école s’est fixé.

Le conseil de classe est un travail d’équipe et non simplement la juxtaposition d’individualismes. Chaque éducateur apporte une contribution originale, indispensable et fragmentaire (selon l’expression de Wauthy, 1973).

Ainsi, si l’on considère la contribution de l’enseignant-éducateur:

"- Contribution originale: parce que chaque professeur voit l’élève évoluer dans une discipline particulière (français, histoire, sciences, technologie, musique...) qui appelle des aptitudes, des réponses, des engagements diversifiés.

- Contribution indispensable: parce que le professeur est seul à pouvoir l’apporter.

- Contribution fragmentaire: parce qu’il est dérisoire d’espérer une connaissance entière du sujet à partir d’un seul point de vue, à partir d’une seule matière scolaire". (Wauthy, 1973, p.3)

La contribution du psychologue sera tout autant originale, indispensable et fragmentaire de par l’apport de l’étude scientifique et clinique (tests et interviews) qu’il a pu mener.

Ce travail d’équipe consiste à rassembler et à mettre à la disposition de tous les éducateurs les informations disponibles. Ces informations doivent être pertinentes, c’est-à-dire qu’il s’agit de sélectionner les informations utiles et adéquates pour réaliser les objectifs que le conseil de classe s’est donnés. Elles doivent être valides, en ce sens que les résultats des observations et des évaluations doivent correspondre à ce que l’on voulait observer ou évaluer (ce qui est souvent bien difficile). Elles doivent être fiables, en ce sens qu’observations et évaluations ont été bien conduites.

Le recueil et la communication des informations n’ont pas de sens en eux-mêmes. Ils n’ont de sens qu’en vertu des objectifs que se fixe le conseil de classe. Ici, il faut distinguer les objectifs à long et à court terme.

Selon nous, les objectifs à long terme cherchent à rendre l’élève capable d’autonomie, tant au niveau cognitif, qu’aux niveaux affectif, social et moral . Rappelons que par là nous entendons la capacité de l’élève à réagir et à agir adéquatement face à une situation non prévue ou imprévisible et donc à s’auto-éduquer (prendre en main lui-même sa "formation continuée").

Pour progresser dans la recherche de ces objectifs à long terme, le conseil de classe doit se fixer des objectifs à court terme bien concrets (exemple: rendre tel élève capable de prendre le point de vue de ses compagnons et de son professeur pour permettre le bon fonctionnement du groupe-classe... et cela dans telle(s) situation (s) bien précise (s). Pour y parvenir, le conseil de classe prendra des décisions pédagogiques concrètes (stratégies) sur la base d’une analyse et d’une synthèse (fruit du dialogue entre éducateurs) des informations recueillies et communiquées.

Peut-être est il bon de rappeler encore que l’école doit être considérée comme une "entreprise" (spécifique, il est vrai) et qu’elle doit donc viser l’efficacité (spécifique, elle aussi). En ce sens, le conseil de classe est un outil indispensable pour optimaliser la progression du processus éducatif... à condition qu'il soit bien conçu et bien mené.

Avant d'émettre des propositions pour rendre son fonctionnement optimal, il est bon de s'attarder quelques instants aux différents types de conseil de classe qui se présentent ou qui devraient se présenter dans la pratique scolaire.

2. LES DIFFERENTS TYPES DE CONSEIL DE CLASSE

Le travail effectué en conseil de classe est essentiellement une synthèse évaluative qui fonde une prise de décision. A ce titre, ou pourrait se rapporter à notre typologie de l'évaluation pour mieux analyser le conseil de classe et pouvoir y distinguer des types différents de conseil de classe.

C'est ainsi que, si l'on se pose la question "Sur quoi porte l'évaluation?" (voir tableau 2), on prendra conscience que trop souvent et trop exclusivement le conseil de classe prend pour objet d'élève. Ne pourrait-il pas ou ne devrait-il pas aussi porter de temps à autre sur l'enseignant et sur les objectifs (dans leurs aspects interdisciplinaires ou transdisciplinaires)? Par contre, il nous semble qu'il faille réserver à des équipes pédagogiques intra-disciplinaires l'étude des techniques et matériels spécifiques et à la communauté éducative tout entière (école) l'étude des finalités, des principes pédagogiques et du système scolaire appliqués dans l'école.

D'autre part, le conseil de classe peut revêtir des fonctions diverses selon qu'il a lieu au début, en cours ou en fin d'année.

Cette double distinction aboutirait déjà à un certain nombre de types de conseils de classe que nous mentionnons dans le tableau 26 et que nous analyserons très brièvement.

Principaux types de conseils de classe

Objet principal ?

Elève Enseignant Objectifs
au début
Quand en cours
en fin

 

a e

? b d f

c g

Certes, la réalité n'est pas aussi tranchée que cela, mais cette classification permet de ne pas négliger certaines fonctions importantes du conseil de classe.

Nous analyserons schématiquement chacun de ces types de conseils de classe en nous posant deux questions fondamentales:

- Quelle informations recueillir, analyser, synthétiser?

- Quelle type de décisions prendre?

2.1. Moment: début d'année. Objet: élève

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×