ESPOIR

Au royaume de l’espoir, il n’y a pas d’hiver. (Proverbe russe)

Comment faut-il comprendre ce proverbe?

L'espoir donne à celui / celle qui le ressent tellement d'assurance que son horizon demeure d'optimisme malgré tous les aléas.

Mais,est-on en devoir de se demander, derrière l'espoir, aux tréfonds de l'être que nous sommes, ne persiste-t-il pas toujours un voile d'appréhension de voir nos espoirs muer en illusions?

Commentaires (1)

L'homme qui passe
  • 1. L'homme qui passe | 01/10/2010

Agir en bien et espérer, tel est le remède, il me semble!
Car quand on a délibérément semé le mal, est-on en droit d'espérer en retour quelque chose de positif?
L'espoir est donc corollaire de l'action qui construit.
Il est aussi proportionnel à l'ambition si celle-ci prend source dans des préceptes moraux fruits de la certitude qu'un bon geste, une bonne parole ... sont toujours rétribués.

Amitiés aux webmaster.


Ajouter un commentaire