ESPOIR

Au royaume de l’espoir, il n’y a pas d’hiver. (Proverbe russe)

Comment faut-il comprendre ce proverbe?

L'espoir donne à celui / celle qui le ressent tellement d'assurance que son horizon demeure d'optimisme malgré tous les aléas.

Mais,est-on en devoir de se demander, derrière l'espoir, aux tréfonds de l'être que nous sommes, ne persiste-t-il pas toujours un voile d'appréhension de voir nos espoirs muer en illusions?

Commentaires (1)

L'homme qui passe
  • 1. L'homme qui passe | 01/10/2010

Agir en bien et espérer, tel est le remède, il me semble!
Car quand on a délibérément semé le mal, est-on en droit d'espérer en retour quelque chose de positif?
L'espoir est donc corollaire de l'action qui construit.
Il est aussi proportionnel à l'ambition si celle-ci prend source dans des préceptes moraux fruits de la certitude qu'un bon geste, une bonne parole ... sont toujours rétribués.

Amitiés aux webmaster.


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.