Chansons et fables mp3

Voici quelques chansons françaises (en fichiers mp3) à écouter, à exploiter avec les apprenants lors des activités de langue.

1. Boris Vian : Le déserteur

 

2. Yves Duteil : Etre et Avoir

Loin des vieux livres de grammaire, Cool écoutez comment un beau soir,

Ma mère m'enseigna les mystères Cooldu verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires, Coolil est deux verbes originaux,

Avoir et Être étaient deux frères Cool que j'ai connus dès le berceau.

Bien qu'opposés de caractère, Cool on pouvait les croire jumeaux,

Tant leur histoire est singulière Cool mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu'Avoir aurait voulu être CoolÊtre voulait toujours l'avoir.

À ne vouloir ni dieu ni maître, Coolle verbe Être s'est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque Cool et faisait un grand numéro,

Alors qu'Être, toujours en manque,Coolsouffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu'Être apprenait à lire Cool et faisait ses humanités,

De son côté sans rien lui dire Cool Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes Cool en avoirs, en liquidités,

Pendant qu'Être, un peu dans la lune,Cool s'était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire lorsqu'il se montrait généreux,

Être en revanche, et c'est notoire,Coolest bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires,Coolil met tous ses titres à l'abri.

Alors qu'Être est plus débonnaire, Cool il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure, Cool ce sont les choses de l'esprit.

Le verbe Être est tout en pudeur,Cool et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères Coolpour parvenir à un accord,

Entre verbes ça peut se faire,Cool ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face Coolau milieu des mots rassemblés,

Ils se sont répartis les tâches Coolpour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d'Être Coolparce qu'ETRE, c'est exister.

Le verbe Être a besoin d'avoirs Coolpour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables Coolen arguties alambiquées,

Nos deux frères inséparables Coolont pu être et avoir été.

 

3. Yves Duteil : La langue de chez nous

 

Voici quelques fables de La Fontaine en fichiers mp3)

 

Le loup et l'agneau

 

La cigale et la fourmi

 

Le laboureur et ses enfants

 

Les deux amis

 

Si j'étais président - gerard Lenorman

 

Il était une fois à l'entrée des artistes
Un petit garçon blond au regard un peu triste
Il attendait de moi une phrase magique
Je lui dis simplement : Si j'étais Président
Si j'étais Président de la République
Jamais
plus un enfant n'aurait de pensée triste
Je nommerais bien sûr Mickey premier ministre
De mon gouvernement, si j'étais président
Simplet à la culture, me semble une évidence
Tintin à la police et Picsou aux finances
Zorro à la justice et Minnie à la danse
Est c'que tu serais content si j'étais président ?
Tarzan serait ministre de l'écologie
Bécassine au commerce, Maya à l'industrie
Je déclarerais publiques toutes les pâtisseries
Opposition néant, si j'étais Président


Si j'étais Président de la République
J'écrirais
mes discours en vers et en musique
Et les jours de conseil on irait en pique-nique
On f'rait des trucs marrants si j'étais Président
Je recevrais la nuit le corps diplomatique
Dans une super disco à l'ambiance atomique
On se ferait la guerre à grands coups de rythmique
Rien ne serait comme avant, si j'étais président
Au bord des fontaines coulerait de l'orangeade
Coluche notre ministre de la rigolade
Imposerait des manèges sur toutes les esplanades
On s'éclaterait vraiment, si j'étais président !


Si t'étais Président de la République
Pour
nous, tes p'tits copains, ça s'rait super pratique
On pourrait rigoler et chahuter sans risques
On serait bien contents si t'étais Président

Je s'rais jamais Président de la République
Vous
les petits malins vous êtes très sympathiques
Mais ne comptez pas sur moi pour faire de la politique
Pas besoin d'être Président, pour aimer les enfants

     Gerard Lenorman

 

Conte : Les chats farceurs (Jean Fleury)

 

 Fable : Le Héron (Jean da La Fontraine)

 

 

 

Conte : Le passeur

Fichier à exploiter pour analyse contrastée du fançais classique et du français aynt subi l'influence du patois normand.

Ajouter un commentaire