Proverbes français et expressions idiomatiques

La Bible

-         Œil pour œil, dent pour dent.

-         Aide-toi, Dieu (le ciel) t’aidera. (Il faut faire des efforts avant de compter sur la Providence, la chance)

-         L’enfer est pavé de bonnes intentions (Les bonnes intentions peuvent aboutir à un résultat abominable ou nul)

 

 De A à Z.

-         Mettre les points sur les i et les barres sur les t.

-         Être entre le marteau et l’enclume. (être pris entre deux partis opposés).

-         Être la lanterne rouge (être la dernière personne)

-         Jeter de l’argent par les fenêtres.

-         Les murs ont des oreilles.

-         Le bonheur des uns fait le malheur des autres.

-         Passer la nuit au violon. (en prison)

-         Renvoyer l’ascenseur (répondre à un acte par un acte de même nature).

 

Chat

-         Il n’y a pas un chat (Il n’y a personne).

-         Avoir d’autres chats à fouetter. (avoir d’autres choses à faire)

-         Chat échaudé craint l’eau froide (on est doublement prudent après une première expérience malheureuse).

-         Appeler un chat un chat (dire honnêtement ce qu’on pense)

-         Quand le chat n’est pas là, les souris dansent.

-         Avoir un chat dans la gorge (avoir la voix rauque à la suite d’une inflammation)

-         Donner sa langue au chat (s’avouer incapable de trouver une solution).

-         Il ne faut pas réveiller le chat qui dort.

-         S’entendre comme chien et chat.

 

Chien

-         Il fait un temps de chien.

-         S’entendre, vivre, être comme chien et chat. (se battre, se quereller, sans cesse).

 

Mouche

-         Quelle mouche l’a piqué (pourquoi s’est-il mis en colère brusquement).

-         On ne prend pas les mouches avec du vinaigre (on ne réussit pas par la dureté, on n’attire pas les gens en les traitant durement).

-         On aurait entendu une mouche voler (le plus profond silence régnait).

-         Prendre la mouche (se mettre en colère).

 

Oiseau

-         Quand les poules auront des dents. (jamais)

-         Il ne faut pas tuer la poule aux œufs d’or.

-         Il ne faut pas tuer la poule pour avoir l’œuf. (Il ne faut pas sacrifier le plus pour le mal).

-         Sauter du coq à l’âne. (passer sans transition et sans motif d’un sujet à l’autre).

 

Vache

-         Être vache (très dur, ce prof est vache, l’examen a été vache).

-         La vache! (exclamation qui exprime l’admiration, l’étonnement ou l’indignation)

-         Être une peau de vache (une personne méchante)

-         Parler français comme une vache espagnole (un basque espagnol) (parler mal le français)

 

D’autres animaux et insectes

-         Il faut prendre le taureau par les cornes.

-         Courir deux lièvres à la fois (Poursuivre deux objectifs en même temps).

-         Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué (Il ne faut pas construire sur des suppositions, sur des choses dont on n’est pas certain).

-         Revenons (Retournons) à nos moutons (parler de ce dont on parlait avant de changer de sujet)

-         Quand on parle du loup (on en voit la queue) (se dit quand qqn arrive au moment où l’on parle de lui).

-         Avoir une faim de loup (avoir une faim vorace)

-         Il fait un froid de canard (très froid)

-         Avoir des fourmis dans les jambes (avoir une sensation d e picotement)

-         Donner de la confiture aux cochons (offrir qqch de beau à qqn qui ne peut l’apprécier)

-         Être un éléphant dans un magasin de porcelaine (se dit d’un maladroit qui intervient dans une situation délicate).

-         Araignée du soir espoir, araignée du matin chagrin.

 

Le Corps

-         De bouche à oreille (sans intermédiaire, sans publicité)

-         Être, rester bouche bée (la bouche ouverte d’admiration, d’étonnement, de stupeur)

-         Se lever du pied gauche (être de mauvaise humeur, mal commencer la journée)

-         Être une grosse tête (intelligent)

-         Pouce! (interjection qu’emploient les enfants (en tenant la main fermée et le pouce levé) pour indiquer qu’ils se mettent momentanément hors du jeu, pour demander une trêve).

-         Avoir/garder une dent contre quelqu'un (avoir de la rancune, du ressentiment envers qqn)

-         Avoir un poil dans la main (être paresseux).

-         Couper l’herbe sous le pied de quelqu’un (frustrer qqn d’un avantage en le devançant, en le supplantant).

 

Les Couleurs

-         Une bête noire (qqch. qqn de gênant, de difficile) (les maths, c’est une des mes bêtes noirs)

-         Être dans le noir/dans le noir le plus complet (ne rien comprendre à qqch)

-         Être un blanc-bec (un jeune homme sans expérience et sûr de soi).

-         Être une oie blanche (une jeune fille très innocente, niaise)

-         La nuit tous les chats sont gris (on confond les choses, les personnes dans l’obscurité)

-         Passe une nuit blanche (ne pas dormir)

-         Être vert de rage

-         Rire jaune (d’un rire forcé, qui cache mal le dépit ou la gêne)

-         Être rouge de colère.

-         Être un bleu (être un débutant un naïf)

-         Voir la vie en rose (voir les choses du bon côté, avec optimisme)

 

La nourriture

-         Garder une poire pour la soif (mettre de côté, en réserve)

-         Tomber dans les pommes (s’évanouir)

-         Occupe-toi de tes oignons (C’est mes oignons!) (se mêler des choses qui le regardent)

-         Travailler pour des prunes (pour rien, pour très peu)

-         Mettre de l’eau dans son vin (modérer ses prétentions)

-         Il y a de l’eau dans le gaz (les gens vont se disputer)

-         Avoir un œil au beurre noir (avoir un œil marqué de noir du fait d’une contusion)

-         On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre (il faut choisir, on ne peut jouir d’un bien et du fruit de sa vente).

-         Être un gros légume (un personnage important, influent)

-         Être la crème de la crème (le meilleur)

-         On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.

-         Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

 

Les nombres

-         Jamais deux sans trois.

-         Une fois n’est pas coutume.

-         Manger comme quatre.

-         Dites « Trente-trois » (demande formulée par un médecin qui écoute les pouvons d’un patient)

-         Tous les trente-six du mois (jamais, pas très souvent) (Je fais le ménage tous les trente-six du mois)

-         Neuf fois sur dix (presque toujours)

-         Treize à la douzaine (treize choses pour le prix de douze)

-         Un de ces quatre (un jour, plus ou moins proche)

-         Faire les cent pas (aller et venir)

 

Le temps

-         Il fait un froid de canard (un temps de chien)

-         Arc-en-ciel du matin, pluie sans fin, arc-en-ciel du soir, il faut voir.

 

Les vêtements

-         L’habit ne fait pas le moine (on ne doit pas juger des gens sur l’apparence)

-         Être tiré à quatre épingles (être habillé avec un soin méticuleux)

-         Porter la culotte (être celui qui commande)

-         Connaître quelque chose comme sa poche.

-         Cela te (vous) va comme un gant (cela te (vous) va bien, en parlant d’un vêtement)

-         Ouvrir le parapluie (dégager sa responsabilité ou la faire endosser par un autre, par d’autres, en cas de difficultés)

 

Comparaisons et métaphores

-         Être fort comme un taureau, un turc

-         Être léger comme le vent

-         Être maigre comme un clou

-         Être malin comme un singe

-         Être pâle comme la mort.

-         Être rusé comme un renard.

-         Être têtu comme une mule, comme un Breton

-         Boire comme un trou

-         Dormir comme un bébé, un loir, une souche

-         Fumer comme un pompier

-         Manger comme un cochon

-         Chanter comme une casserole

 

Parallélismes

-         Tel père, tel fils

-         Loin des yeux loin du cœur.

-         Chose promise, chose due.

-         Chose dite, chose faite.

 

L’infinitif

-         Savoir, c’est pouvoir

 

L’impératif

-         Faites (fais) ce que je dis et non (pas) ce que je fais

 

La négation

-         Pas de nouvelles, bonnes nouvelles

-         Il n’est point de bonheur sans nuage

-         Il n’y a pas de fumée sans feu.

 

Mieux vaut

-         Mieux vaut tard que jamais

Qui

-         Qui cherche trouve

-         Qui épargne gagne

 

Divers

-         Les absents ont toujours tort.

-         Mieux vaut être seul que mal accompagné.

-         Bien mal acquis ne prospère jamais.

-         Quand on n’a pas ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on a.

-         Les bons comptes font les bons amis.

-         On connaît les bonnes sources dans la sècheresse, et les bons amis dans la tristesse.

-         Il faut avoir plus d’une corde à son arc.

-         Tout vient à point à qui sait attendre.

-         Tout ce qui peut être ait un autre jour, le peut être aujourd’hui.

-         Ne pas remettre à demain ce qu’on peut faire le jour même.

-         Un homme averti en vaut deux.

-         Qui vole un œuf, vole un bœuf.

-         A chaque pot son couvercle.

-         Cœur qui soupire, n’a pas ce qu’il désire.

-         Mieux vaut tôt que tard, mieux vaut tard que jamais.


 

FAIRE
faire de l'autostop
faire des châteaux en Espagne
faire du bricologe

faire du lard
faire d'une pierre deux coups
faire la grasse matinée
faire la moue, faire la tête
faire la sourde oreille
faire l'école buissonière
faire l'enfant
faire le pont
faire l'idiot
faire le singe
faire peau neuve
faire ses quatre cents coups
faire une croix dessus
faire un demi-tour
faire une drôle de tête
faire une fugue
faire une gaffe
faire venir l'eau à la bouche
Aussitôt dit, aussitôt fait.
Ça fait un an que...
Ça fait mon affaire
Ça lui fera du bien.
Ça me fait froid dans le dos
Ça ne fait rien
Ce film a fait un tabac
C'est bien fait pour toi !
C'est plus facile à dire qu'à faire.
Cette pièce fait salle comble.
Les chiens ne font pas des chats
Faites comme chez vous.
Il fait encore des siennes.
Il fait toujours bande à part.
Il le fait à contre-coeur
Il te fait marcher
la goutte qui fait déborder le vase

Tu as fait un beau gâchis !
Tu as fait courir ce bruit.
se faire une montagne de quelque chose
ne pas se le faire dire deux fois

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×