Un récit fantastique

Ma famille et moi avions emménagé dans une nouvelle maison, belle, grise et noire. Cette maison était inhabitée avant nous. Je la trouvai mystérieuse alors que j’y entrai pour la première fois : je vis des pièces sombres et glaciales, ce qui me fit froid dans le dos. Puis, je découvris le grenier où il restait des affaires des précédents propriétaires….

Un soir, j’entendis des bruits qui venaient d’on ne sait où. Je décidai de me lever pour chercher l’origine de ces bruits mystérieux. Ca venait du grenier… j’hésitai à ouvrir la porte. A ce moment là, j’entendis des bruits dans mon dos. Paniqué, je courus dans la maison, avec l’impression d’être suivi dans (Sic) d’étranges chuchotements.

Soudain, plus rien. Je retournai prudemment dans ma chambre et tentai de me rendormir. Le lendemain, mes parents partirent au marché, nous laissant seuls, ma sœur et moi. Celle-ci monta jouer dans sa chambre quand tout à coup, elle se mit à crier. Je montai les escaliers quatre à quatre mais quand j’arrivai, personne…elle n’était plus là.

Je la cherchai partout pendant un moment avant de redescendre pour essayer de joindre mes parents par téléphone et là, je la découvris, paralysée, dans le salon. J’avais peur de lui parler, de lui poser des questions… comment était-elle descendue ? Que lui arrivait-il ? Trop de doutes m’effrayaient.

Après avoir repris mes esprits, j’allai dans la salle à manger pour le dîner. Ma sœur ne prononçait toujours aucun mot. Après avoir mangé, je sortis pour poster un courrier. Quand je rentrai, toute ma famille était paralysée, allongée par terre. Paniquée, je décidai de m’enfuir pour chercher de l’aide. Quand je me retournai, la maison était en train de disparaître encerclée d’un brouillard épais.

Source : http://www.ac-grenoble.fr/college/

Ajouter un commentaire

×