3AS_production d'élève

     A l'occasion de la Journée Internationale de l'eau, l'inégalité de la répartition de cette ressource en Algérie est l'objet d'un débat.

   Des usagers inconscients gaspillent l'eau. Ainsi, ils construisent des douches publiques en zone résidentielle exploitant de façon irresponsable les nappes phréatiques. Par ailleurs, certaines maisons bourgeoises disposent de piscines privées. Enfin, le mode de vie urbain est excessivement consommateur d'eau.

   En revanche, d'autres personnes manquent d'eau et vivent des problèmes quotidiens d'hygiène. L'eau de robinet, souvent polluée et non contrôlée devient une menace pour leur santé.

   C'est pourquoi je soutiens que les autorités doivent mettre en place un plan d'action pour une gestion raisonnée de l'eau. 

L. Bakhta  

 

Commentaires (3)

francais-au-lycee-dz
  • 1. francais-au-lycee-dz (site web) | 08/11/2016

Il ne s'agit pas d'un texte d'opinion mais d'un fait d'histoire authentique relaté par un témoin qui a participé lui-même à la réunion de préparation du déclenchement de la révolution algérienne qui s'est tenue, comme c'est rapporté dans le texte, à Khenchela.

laaredj

je besoins des opinions de ce texte :
le 1 er novembre 1954 à khenchela
stppppp

ziani
  • 3. ziani | 05/11/2016

le 1 er novembre 1954 à khenchela
je besoins des opinions de ce texte
page 33 stp

Ajouter un commentaire