Bac2011:Suj_Langues étrangères

Filière : Langues étrangères

Durée de l'épreuve : 03 heures 30 mn

Sujet 1

Texte :

     Il y a 49 ans, le 17 octobre 1961, répondant à des directives précises de la Fédération du FLN en France, des dizaines de milliers d’Algériens structurés fortement dans la clandestinité au sein de l’organisation occupaient les rues, avenues et les boulevards de Paris, réaffirmant dans l’ordre et la discipline devant l’opinion publique française et internationale leur engagement total dans la lutte de libération nationale.(…)

     Les directives données à tous les échelons de l’organisation étaient les suivantes :

Les manifestations devaient démarrer le même jour (le soir du 17 octobre à 20h30, précisément à l’heure de l’interdiction des sortie des Algériens en dehors de chez eux) et s’étalaient sur trois jours consécutifs.

Pour préserver les structures de l’organisation, les cadres ne devaient pas apparaître au cours des manifestations qui devaient revêtir pourtant un caractère pacifique et toute détention d’armes, sous quelque forme que ce soit, était rigoureusement interdite aux manifestants.

     Comme prévu, le 17 octobre au soir, plus de 80 000 Algériennes et Algériens envahissent les grands boulevards de la capitale française. Si les manifestations furent un succès comme en témoignent les comptes rendus de la presse française et internationale, la répression menée sous l’autorité du préfet de police Maurice Papon, tristement célèbre pour sa collaboration avec le régime nazi dans sa politique de déportation et d’extermination des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale, une chasse à l’Algérien particulièrement sanglante fut déclenchée à travers tout Paris : 12 000 à 15 000 arrestations, dont 3000 maintenues, 1500 refoulés dans leur douar d’origine, 300 à 400 morts par balle, par noyade dans la Seine. 2400 blessés et 400 disparus. Parmi les manifestants arrêtés, des centaines furent envoyés dans les centres de tri de Vincennes, de Palais des sports, du Stade de Coubertin, porte de Saint-Cloud transformés pour la circonstance en autant de lieux d’interrogatoires et de tortures. Parmi les manifestants arrêtés, beaucoup sont envoyés dans les camps d’internement en Algérie et en France par mesure administrative.

     20 octobre, manifestation des femmes dans toute la France et particulièrement en province ; dans l’Est, à Lyon, à Marseille et dans le Nord, manifestations réprimées avec la même violence que les précédentes. Les mêmes revendications : libération des détenus, indépendance de l’Algérie ! La population algérienne en France un payé à prix très fort , les policiers se sont acharnés sur les manifestants pacifiques avec une barbarie inouïe. Malgré cette féroce répression, l’organisation du FLN en France était sortie de cette dure épreuve plus forte et la communauté émigrée plus motivée et plus soudée que jamais.

L’Association des moudjahidines de la fédération

du FLN en France 1954-1962, Wilaya 7

EL-WATAN, Dimanche 17 octobre 2010, p.4

QUESTIONS :

I. Compréhension : (12points)

1) Le texte parle :

• Des manifestations des femmes en Algérie.

• Des manifestations organisées 49 ans avant le 17 octobre 1961.

• Des manifestations du 17 au 20 octobre 1961 à Paris.

• Des manifestations du 17 octobre 2010 à Paris.

Recopie la bonne réponse.

2) « Une chasse à l’Algérien particulièrement sanglante fut déclenchée à travers tout Paris : 12000 à 15000 arrestations, dont 3000 maintenus, 1500 refoulés dans leur douar d’origine, 300 à 400 morts par balle, par noyade dans la Seine. »

Les deux points (:) expriment : une illustration/ une définition / une énumération /une comparaison.

Recopie la bonne réponse.

3) Classez les éléments suivants : ( pacifiques / barbarie / détention d’armes interdites / chasse à l’Algérien / lutte de libération nationale / répression ) selon qu’ils renvoient :

a) Manifestants algériens : ........................................................................

b) Policiers français :................................................................................

4) « Une chasse à l’Algérien particulièrement sanglante », l’expression « Une chasse à l’Algérien signifie :

• Une manière de chasser comme les Algériens.

• Une poursuite des Algériens.

• Une marche des Algériens.

• Une lutte des Algériens.

Recopie la bonne réponse.

5) Les Algériens ont manifesté pour deux raisons essentielles ; lesquelles ?

6) L’auteur est-il présent dans le texte ? Justifiez votre réponse.

7) Relevez du texte un passage qui montre que la répression menée contre les manifestants algériens a échoué.

8) « Pour préserver la structure de l’organisation… » De quelle organisation s’agit-il ?

9) Quelle est la visée communicative de l’auteur ?

10) Proposez un titre au texte, puis justifiez votre choix

II.Production écrite : (08 points)

Traitez un sujet au choix :

Sujet 1 :

Dans le cadre de la préparation d’un exposé que vous présenterez à vos camarades en classe, faites le compte rendu objectif du texte (150 mots environ).

Sujet 2 :

De nos jours , certaines armes sont de plus en plus dangereuses voire destructrices. En tant que membre d’une association qui milite pour la paix, rédigez un appel au secrétaire général de l’ONU afin de mettre fin à l’utilisation de ce type d’armement.

 

SUJET 2

TEXTE :

     Deux ans après le lancement de la chaîne pour les tout-petits, BabyFirst, les mises en garde sur la nocivité de la télévision pour les enfants de moins de 3ans vont connaître un nouveau point d’orgue. A partir du 20 novembre, date du 20ème anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des droits de l’enfant, deux campagnes télévisées vont être diffusées sur les chaînes européennes. L’une intitulée « La télévision n’est pas toujours un jeu d’enfant », est destinée à sensibiliser le public aux effets du petit écran chez les plus jeunes, l’autre vise à rappeler l’importance du respect de la signalétique jeunesse.

     Le message est clair : la télévision n’est pas adaptée aux enfants de moins de 13ans. Elle peut entraîner passivité, retard de langage, troubles du sommeil et de la concentration, et dépendance aux écrans.

     Par ailleurs, entre 3 et 6ans, l’enfant n’a pas de recul par rapport aux images, et ne percevra pas la différence entre une fiction et la réalité. La publicité est prise au pied de la lettre . D’une manière générale, la télévision peut entraîner, chez les mineurs, stress, colère, gêne, anxiété, difficultés d’endormissement.

     Avant 8 ans, les pédagogues recommandent de ne regarder que les programmes réservés aux enfants. Or, c’est loin d’être le cas. Parmi les dix programmes les plus regardés, en 2008, par les enfants de 4 à 10 ans, figure le journal télévisé, qui véhicule souvent des images violentes.

     En outre, il est important de limiter le temps d’exposition aux écrans (ordinateur, console vidéo) en fonction de l’âge de l’enfant. Or, en 2008, les enfants de 4 à 10 ans ont regardé plus longtemps la télévision que les 11-14ans (2 h 13mn contre 2 h 09mn). Leur consommation a progressé de 8 minutes depuis 2000, alors que celle des 11-14 ans a diminué de 12 minutes.

     Le 16 octobre 2007, le lancement de BabyFirst, une chaîne de télévision en continu pour les enfants de 6 mois à 3 ans, avait suscité une polémique. Le Collectif inter associatif enfance et média (CIEM) avait saisi la justice pour obtenir l’interdiction de toute chaîne destinée aux moins de 2 ans, nuisible, selon le CIEM, à leur épanouissement et à leur développement. Un appel lancé par le psychiatre et psychanalyste Serge Tisseron, avait réclamé « un moratoire contre la fabrique de bébés téléphages* ».

     En revanche, depuis le 1er novembre 2008, les chaînes de certains pays européens ne peuvent plus proposer des programmes visant spécifiquement les enfants de moins de 3ans , et les chaînes qui émettent depuis l’étranger doivent apposer un message précisant que regarder la télévision peut freiner leur développement.

Martine Laronche,

Le Monde, 15 novembre 2009

 

*Téléphages : du mot « télé » (télévision) et du suffixe « phage » (manger) : grands consommateurs de programmes de télévision.

QUESTIONS :

I. Compréhension de l’écrit : (12 points)

1) Le thème traité dans ce texte est :

• Les avantages de la télévision pour enfants.

• Les programmes télévisés en Europe.

• Le lancement de la chaîne BabyFirst.

• Les inconvénients de la télévision pour enfants.

Recopiez la bonne réponse.

2) Qu’a-t-on fait pour mettre en garde le public contre la nocivité de la télévision pour les enfants ?

3) La télévision est nocive pour les enfants de moins de trois ans. Relevez du texte deux conséquences qui le montrent.

4) Quelles sont les deux recommandations des pédagogues ?

5) Quelles sont les deux mesures prises par certains pays pour réglementer les programmes pour enfants ?

6) Relevez du texte les 02 mots qui caractérisent négativement la télévision.

7) « leur consommation a progressé de 8 minutes depuis 2000, alors que celle des 11-14 ans a diminué de 12 minutes ».

Que remplace, dans le texte, chacun des pronoms : « leur » et « celle » ?

8) Relevez du texte le mot qui montre que le sujet a fait l’objet d’un débat vif et animé.

9) Proposez un titre au texte puis justifiez votre choix.

II.Production écrite : (08 points)

Traitez un sujet au choix :

Sujet 1 :

Le texte que vous venez de lire a plu énormément au directeur de votre lycée.

Rédigez pour le journal scolaire le compte rendu objectif de ce texte (150 mots environ).

Sujet 2 :

Dans le cadre d’un débat en classe, rédigez un texte dans lequel vous parlerez des programmes que vous aimez regarder à la télévision.

Vous justifierez votre choix par quelques arguments et exemples.

Commentaires (4)

Nabil
  • 1. Nabil | 19/12/2013

Il viendra un jour ou ils écriront les réponses au dos de la feuille et personne ne recopiera juste !!! c'est grave où le niveau a diminué mdrrrr

zidane

bonjour,
j'amerai bien etudiez la langue français de lycée 3iène année

amel
  • 3. amel | 22/10/2011

kj

akli

ça fè rir

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×