Sujet de composition

Sujet proposé par med5dj

Niveau: 3ème L et Ph                                     

Durée:2 h  

Epreuve de Français N° 2  

(Sujet II) 

  

Texte: 

       Récemment, je me suis permis de mettre en doute l'utilité des ordinateurs dans les classes du primaire et du secondaire. Eh ben je me suis fait drôlement gronder. Bon. J'ai reçu un paquet de lettres me traitant de coincé du disque dur, de handicapé profond du "Rom" allant jusqu'à se demander s'il ne faudrait pas envisager ma stérilisation.[…]    Mais je maintiens que l'achat massif d'ordinateurs pour équiper les écoles et les lycées n'est une bonne affaire que pour les marchands d'ordinateurs, qu’il y a bien d'autres urgences, et que l'ordinateur n’est qu'un petit accessoire guère plus pertinent qu'un taille-crayon électronique ou qu'un double décimètre à vapeur. Si les fabricants de matériel informatique n'étaient pas, accessoirement, parmi les gens les plus riches de la planète, les dirigeants politiques seraient peut-être moins prompts à devenir leurs représentants de commerce.[…] 

       Ce qui est important, dans une salle de classe, tient en deux mots : le professeur, les élèves. Entre l'élève et le prof, il va se passer quelque chose : indifférence, hostilité, affection, passion... Outre le savoir transmis ; il s'agit là de l'apprentissage d'une sociabilité supposée enrichissante, d'une indispensable sortie de l'univers familial vers l'univers tout court. Les philosophes grecs d'avant Platon se méfiaient de l'écrit au point que nous ne connaissons leur pensée que par des fragments rapportés par leurs successeurs. Ils tenaient à ce que l'enseignement passe par cette présence du maître et de l'élève. Ils avaient peur que le savoir transmis uniquement par l'écrit soit figé, privé de vie, et que le doute, instinctivement exprimé dans le dialogue, soit absent d'un enseignement uniquement livresque, réduisant le savoir à un corpus de connaissances indiscutables. Les sentiments qui accompagnent la transmission du savoir marqueront pour la vie l'intérêt que l'on portera à telle ou telle matière. Qui d'entre nous n'a pas eu au moins un professeur qui nous a fait entrevoir le plaisir qu'il y aurait à devenir savant dans sa discipline ? Or, l'expérience de ces affinités est sans doute ce qu’il y a de plus important dans la vie. Ce sont elles qui nous permettent de nous diriger par la suite vers ce qui nous rend heureux, plutôt que vers ce qui nous rend malheureux. Avancer l'un vers l'autre – la femme vers l'homme, l'ami vers l'ami, I'élève vers le prof, l'adversaire vers l'adversaire en vue d'une paix possible – en surmontant les obstacles de nos différences, c'est l'apprentissage même de la vie. S'apprivoiser au savoir commence par s'apprivoiser à l'autre et au savoir qu'il détient. Or, pour emprunter le langage de la psychanalyse, les conditions pour que le transfert1 s'effectue, aucune machine au monde ne peut ni ne pourra sérieusement les réunir. 

                                                                                                   VAL Philippe 

                                               " Fin de siècle en solde" - Éd. Le cherche midi, 1999. 

 

(1)   Transfert : Acte par lequel un patient reporte sur le psychanalyste un sentiment d'affection ou d'hostilité.   

  

Questions :  

 I. Compréhension de l'écrit : (13 points) 

 

 

1.        Quel est le thème abordé dans ce texte? 

2.a.        L'auteur annonce une prise de position par rapport à l'ordinateur dans le 1er § du texte. La quelle ? 

2.b.       Est-ce que l'auteur est intégralement contre l'utilisation de l'ordinateur dans les écoles? Justifiez votre réponse par une phrase du texte. 

3.       Relevez du texte : un terme et une expression (lexique péjoratif) employés par l'auteur pour dévaloriser l'ordinateur. 

4.       En suivant l'argumentation de l'auteur , complétez le tableau ci-dessous par les expressions qui suivent : 

a)- sentiments qui accompagnent le savoir     /     b)- présence du maître et de l'élève  /             c)- accessoire  moins pertinent     /      d)- l'expérience des affinités     / e)- bonne affaire pour les marchands d'ordinateurs. 

  

L'important pour une  classe 

L'ordinateur pour une classe 

  

  

  

  

  

  

 

  

5.        Quel(s) pronom(s) l'auteur a-t-il utilisé pour impliquer le lecteur?          

6.       "vers ce qui nous rend heureux" : selon le texte, cette expression veut dire: (choisissez la bonne réponse)          

a)      il faut favoriser le dialogue pour être heureux. 

b)      il faut avoir recours à la machine pour être heureux. 

c)       il faut utiliser un ordinateur pour être heureux. 

7.       Proposez un titre pour ce texte. 

 

II. Production écrite: (07 points) 

Choisissez l'un des deux sujets : 

Sujet 1: Ce texte vous a marqué, et vous voulez partager l’essentiel de son contenu avec vos camarades. Rédigez , en une dizaine de lignes , le compte-rendu objectif de ce texte. 

Sujet 2: En essayant de réfuter la thèse de Philippe Val , rédigez un texte argumentatif sur l’apport positif et le rôle de l'informatique à l'école. 

  

Bon courage.  

  

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.