3AS_Devoir surveillé

Devoir proposé par le collègue Adnane

Texte

     Le problème de la fuite des cerveaux se pose aux pays africains depuis leur indépendance. Après une pause de quelques années, le phénomène reprend de plus belle, attisé par la bonne santé des économies occidentales. Les Africains  ont de bonnes raisons de s’en inquiéter : l’émigration des compétences leur coûte cher. Les pays occidentaux accélèrent leurs mutations technologiques, mais leur démographie ne suit pas le même rythme. Comme le taux de renouvellement des générations n’est pas assuré, la population vieillit et la formation des élites accuse un certain retard.

     Dans ces conditions, ces nations se tournent vers les pays du sud, où les compétences sont disponibles, alors que les moyens industriels et les équipements font défaut. Il  y a seulement  quelques années tous les pays européens et  les Etats- Unis  avaient méthodiquement verrouillé leurs frontières tentant de les rendre imperméables à l’immigration. Aujourd’hui ils changent  leur fusil d’épaule. Dans l’impossibilité de pourvoir 75000 postes d’informaticiens en souffrance, les autorités allemandes ont officiellement annoncé leur intention de faire venir de l’étranger 30000 informations. En France, les besoins en main d’œuvre étrangère sont estimés à 1.7 million d’immigrés d’ici 2050pour assurer l’équilibre des générations et répondre aux besoins de main d’œuvre dans les secteurs les plus demandeurs : nouvelles technologies, enseignement, soit un flux de 30000 étrangers par an. Même situation aux Etats-Unis, où le boom de « nouvelle économie »liée à Internet et à des activités spatiales a provoqué un assouplissement des règles d’immigration. Or, en faisant des « exceptions » à leurs règles de verrouillage des frontières, les pays industrialisés attisent l’exode des cerveaux.

                                                                         Article d’Horizon : 21/06/2000

 

QUESTIONS : 

1)- Le texte parle d’un problème important qui touche les pays d’Afrique, lequel ?

2)- Relevez les trois raisons principales qui ont changé la politique de l’immigration des pays occidentaux vis-à-vis des gens du sud.

3)-L'auteur du texte emploie le mot « cerveau »; relevez deux mots exprimant le même sens.

4)- Donnez les  antonymes des mots soulignés :

Verrouiller les frontières/  la population vieillit/ rendre imperméable.

5)- A quoi renvoient les termes soulignés dans le texte?.

6)- Mettez la phrase suivante à la voix passive :

«  Les pays occidentaux avaient verrouillé les frontières. »

7)- Remplacez le GN par une subordonnée de temps et réécrivez la phrase :

    «  Le problème de la fuite des cerveaux s’est posé depuis leur indépendance. »

8)- «  ……les plus  demandeurs : nouvelles technologies, enseignement…. »

    Qu’introduisent les deux points dans le texte?

9)- Donnez un titre à ce texte.

Ajouter un commentaire

×