1AS(lettres): Devoir surveillé

Bonjour ma fille,

Vingt-deux ans que nous nous connaissons, nous avons partagé beaucoup ensemble, tout de ta naissance à tes multiples renaissances, de ces matins très matinaux où tu te réveillais bébé déjà pour me faire soulever les couvercles des casseroles qui étaient restés sur le gaz. De ces matins où nous attendions devant la fenêtre que le jour se lève détaillant les faits et gestes de tout ce qui allait remplir la vie, des premières lumières qui s’allumaient chez nos voisins à tout ce qui faisait le brouhaha du quotidien. Je me souviens je me rappelle même si tout est très dur, je ne regrette rien de cette vie anonyme et pourtant si riche de caractère exceptionnel. La plante est tellement longue à germer. Tu es capable de tout, tu me fais rire, tu me fais pleurer, tu me mets en colère. Je dis des mots parfois de toi, de tels mots que je sais qu'ils sont justes et faux à la fois. Tu restes enfermée chez toi en ce moment et aujourd'hui je ne suis pas venue te voir et pourtant je t'écris peut-être pour me laisser le temps de parler.

C'est vrai que la maladie s'est installée tellement tôt dans ta vie que j'ai pu t'accepter telle que tu étais, il n'en n'a pas été de même au regard de ton père et des médecins mais peu importe les médecins, celui de ton père, il ne fait que ce qu'il peut et je compte sur toi, plus tard, tu lui seras d'une grande aide […]

Mais ta maladie, si elle doit perdurer sache une bonne fois pour toutes que je serai toujours là quoiqu'il advienne. La vie, ce ne sont que de mauvais et de bons moments à passer ensemble.

Ta mère et accompagnatrice.

 

I. Compréhension (14 points)

1. Qui écrit cette lettre?

2. A qui l'adresse-t-il?

3. Réponds par vrai ou faux aux propositions suivantes:

a) La mère et la fille sont très proches l'une de l'autre.

b) La mère est gravement malade.

c) La fille est médecin.

d) La fille ne quitte plus sa maison.

e) La fille se souvient des moments de son enfance.

4. " La plante est tellement longue à germer."

Cette expression veut dire :

a) La fleur prend du temps à pousser.

b) L'enfant grandit lentement.

c) La fille aime les plantes.

Recopiez la bonne réponse.

5. " tu lui seras d'une grande aide"

A qui renvoient les pronoms soulignés dans le texte?

6. Complète le texte lacunaire suivant par les mots et expressions : quoiqu'il advienne – je – ensemble – ta – tu

….. crois que ….. vie, c'est un peu aussi la mienne. Je veux que ….. saches que ….. nous serons toujours …..

7. Remplace la formule finale par une autre que tu proposeras.

 

II. Production écrite. (06 points

Imagine que c'est ta mère qui t'écrit cette lettre. Rédige une réponse que tu lui adresseras.

Les collègues qui utiilisent ces sujets sont priés de mentionner leur source : Français au lycée dz

Commentaires (6)

HODHOD
  • 1. HODHOD | 08/02/2013

merci de m ajoute avec vous

amina

C'est intéressant merci

francais-au-lycee-dz
  • 3. francais-au-lycee-dz (site web) | 19/10/2012

"Une enseignante", voilà une bien singulière façon de commenter un travail.
Collègue, "enseignants", c'est ce que nous sommes tous; c'est bien là notre commune enseigner mais pour "enseigner", il faut communiquer ...

Cordialement.

francais-au-lycee-dz
  • 4. francais-au-lycee-dz (site web) | 19/10/2012

"Une enseignante", voilà une bien singulière façon de commenter un travail. Collègue, nous sommes tous enseignants, c'est bien là notre enseigne mais pour enseigner, il faut communiquer ...

Cordialement.

samsouma
  • 5. samsouma | 19/10/2012

une enseignante

Amina
  • 6. Amina | 10/05/2011

merçi

Ajouter un commentaire