2LE, devoir proposé par une collègue.

 Le procès

                                  

Le président. (à l’accusé) – Je dois aborder maintenant des questions apparemment étrangères à votre affaire, mais qui peut-être la touchent de fort près. Pourquoi avez-vous mis votre mère à l’asile ?

L’accusé. – C’est parce que je manquais d’argent pour la faire garder et soigner ;

Le président. – Cela vous a-t-il coûté personnellement ?

L’accusé. – Non, ni maman ni moi n’attendions plus rien l’un de l’autre, ni d’ailleurs de personne et nous étions habitués tous les deux à nos vies nouvelles. Le président. –  Je n’insisterai pas.

(Au procureur)

Monsieur le procureur, avez-vous d’autres questions à poser ?

Le procureur (tournant à demi le dos à l’accusé et sans le regarder) – Avec votre autorisation, Monsieur le Président, j’aimerai savoir si l’accusé est retourné vers la source tout seul avec l’intention de tuer l’Arabe.

 L’accusé. – Non.

Le procureur (à l’accusé) – Alors, pourquoi étiez-vous armé et pourquoi revenir vers cet endroit précisément ?

L’accusé. – C’est le hasard.

Le procureur (avec un accent mauvais) – Ce sera tout pour le moment.

Le président. –L’audience est levée et reprendra cet après-midi pour l’audition des témoins.

Albert Camus, L’Etranger Extrait.

 

                                                    Questions

 

  1. Où et quand se passe la scène ? Justifiez votre réponse en relevant des expressions du texte.
  2. Qui sont les personnages concernés ?
  3. On reproche à l’accusé :
    1. d’avoir mis sa mère à l’asile. 
    2. d’avoir commis un crime. 
    3. d’avoir volé de l’argent pour soigner sa mère.                  

Recopiez la bonne réponse.

  1. « Cela vous a-t-il coûté personnellement ?

Cela veut-il dire :

  1. vous a fait plaisir ?
  2. vous a causé de la peine ?
  3. Vous a couté beaucoup d’argent ?
  1.  «  je manquais d’argent pour la faire garder et soigner »                                                                        
  2. A qui renvoient les pronoms soulignés.
  3. Relevez du texte un mot et une expression appartenant au champ lexical de « procès ».
  4. Mettez les deux phrases suivantes au discours indirect.
  1. « Pourquoi avez-vous mis votre mère à l’asile ? » a demandé le président.
  2. Le président a déclaré : « L’audience est levée et reprendra cet après-midi pour l’audition des témoins. »

8. Imaginez une suite à ce procès en faisant intervenir deux témoins.