La prise de notes

LA PRISE DE NOTES ET LES ABRÉVIATIONS


Pourquoi apprendre à prendre des notes ?
• Quand on suit un cours ou un enregistrement qu'on désire retenir, celui qui parle va plus vite que celui qui écrit Or, on a besoin d'une trace écrite claire et cohérente pour retrouver ensuite l'essentiel du contenu à retenir : on peut apprendre des techniques de prise de notes, sans savoir la sténographie. Il existe pour cela quelques principes et abréviations assez simples. Chacun peut s'inventer quelques signes, à condition qu'ils soient faciles à mémoriser et respectent une certaine logique.
• Les techniques proposées ci-dessous pourront être appliquées progressivement au rythme de l'apprenant :  plus il avancera dans ses études, plus il sera contraint de les appliquer : les professeurs ne dicteront pas toujours ce qui doit être noté ... (cf. cycle universitaire)

 

Principaux procédés utilisés :

  • Reformulation et omission de mots :
    - Quand une phrase a été correctement saisie à l'oral, il ne faut pas chercher systématiquement à la reproduire telle quelle à l'écrit : on peut dans sa tête la résumer, puis la noter en supprimant les détails non indispensables (adjectifs descriptifs, certaines relatives, compléments circ...) et en adoptant un style télégraphique (transformation des groupes verbaux en groupes nominaux).
  • Omission de lettres dans un mot :
  1. Suppression de OU.
    Nous : ns / vous : vs / pour : pr / vouloir : vloir / pouvoir : pvoir / souligner : sligner / tout : tt / jour : jr / toujours : tjrs.
  2. Suppression des sons nasalisés : ON - AN - EN.
    Avant : avt / dont : dt / donc : dc / comme : co / comment : co / sans : ss / sont : st / font : ft / temps : tps / long : lg / longtemps : lgtps .
  •  Omission de toutes les voyelles (et parfois de quelques consonnes) d'un mot :
    Même : m / développement : dvlpt / problème : pb / rendez-vous : r.d.v. / gouvernement : gvt / mouvement : mvt / nombreux : nbx / nouveau : nv / parce que : pcq / parfois : pfs / quelqu'un : qqn / quelque : qq / quelque chose : qqch.
  • Utilisation des symboles :
    - "Et" : & / "un, une" : 1 / "paragraphe" : § / "plus" : + / "moins" : - / "venir de, avoir pour origine, pour cause" : < / "avoir pour conséquence, entraîner" : > / être : = /  "homme, femme" : les symboles utilisés en biologie / "aucun, rien, absent, ne pas" : ø (ensemble vide) / Le double slash (//) pour : "parallèlement à, par rapport à" / Rq : remarque  / Intro : Introduction / m : même / pr : pour / ds : dans / nbre : nombre / gvt : gouvernement / Pour suffixe "-tion" : t°... etc. 
  •  

N.B. : les  abréviations ne sont pas permisesdans les écrits de type "baccalauréat".

 

 

 

Commentaires (3)

Adamus
  • 1. Adamus | 07/12/2013

Je voudrais vous demander quelques conseils concernant les méthodes de travail si ça ne vous ennuierait pas :)

khed
  • 2. khed | 02/11/2013

merci pour ce document

razanakoto
  • 3. razanakoto | 06/09/2011

Je voudrais avoir des informations sur la langue française en général

Ajouter un commentaire

×