Compte-rendu objectif - Compte-rendu critique

Support : p 147 (manuel de 3AS)


I. Compte-rendu objectif  du texte :

    Le Directeur de l'Agence Nationale de Recherche sur le Sida (France) appelle des volontaires à rejoindre son équipe pour expérimenter un nouveau vaccin.

    L'auteur affirme que 40 millions de personnes sont victimes du VIH à travers le monde.
    Selon lui, les pays émergents, les pays africains et asiatiques sont les plus touchés. Il en déduit que la mise au point d'un vaccin est la seule solution pour minimiser la catastrophe.
    Il rappelle que plusieurs équipes de scientifiques travaillent à vérifier des propositions « prometteuses » notamment en France et aux Etats-Unis.
    L'auteur incite vivement les éventuels candidats à participer aux essais prévus pour début 2007. En effet, 724 personnes se sont déjà portées volontaires pour subir la vaccination contre le sida dans le cadre de l'opération lancée par l'ANRS.


II. Compte-rendu critique du texte :


    Le Directeur de l'Agence Nationale de Recherche sur le Sida (France) appelle des volontaires à rejoindre son équipe pour expérimenter un nouveau vaccin.

    L'auteur affirme que 40 millions de personnes sont victimes du VIH à travers le monde.
    Selon lui, les pays émergents, les pays africains et asiatiques sont les plus touchés. Il en déduit que la mise au point d'un vaccin est la seule solution pour minimiser la catastrophe.
    Il rappelle que plusieurs équipes de scientifiques travaillent à vérifier des propositions « prometteuses » notamment en France et aux Etats-Unis.
    L'auteur incite vivement les éventuels candidats à participer aux essais prévus pour début 2007. En effet, 724 personnes se sont déjà portées volontaires pour subir la vaccination contre le sida dans le cadre de l'opération lancée par l'ANRS.

    Il semble que l'auteur est plus soucieux de la réussite de l'entreprise lancée par l'ANRS qu'il dirige que de la santé des personnes séropositives qui se soumettent « librement » aux essais de vaccinations. La seule garantie accordée aux « cobayes » est que certaines théories permettent d' « espérer. »
    Sachant qu'en 2010, aucun traitement ni vaccin vraiment efficace n'est proposé au Sidéens et que l'ANRS, faute de moyens financiers est en « quasi-faillite » de l'avis même du Professeur Delfraissy intervenant sur France Inter, l'on est en droit de se demander pourquoi L'ANRS fait, à des malades désespérés, des promesses de « remède-miracle. »

N. B :  L'avant-dernierparagraphe est une critique interne du texte tandis que le paragraphe suivant se veut être une critique externe.

 

 

Commentaires (5)

kahina

J'aime ce site et les sujets que vous prposez

Souna
  • 2. Souna | 10/04/2013

c'est trés bon comme travail

farouk
  • 3. farouk | 30/09/2012

GRAND MERCI

manel
  • 4. manel | 23/12/2011

Merci bcp. Vous avez présenté un bon travail

sami
  • 5. sami | 26/02/2011

j'aime ce cite

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.