La Lettre

 

La lettre dactylographiée a l ' avantage de la lisibilité , de la régularité des caractères .
Elle est de mise quand il s ' agit de traiter une affaire , de donner ou de recevoir des renseignements .
Elle reste froide et impersonnelle . Certaines lettres sont écrites pour donner un peu de soi au correspondant , surtout s 'il s ' agit de lettres d' amitié , de félicitations ou de condoléances ou tout simplement d ' une lettre que l' on veut rendre plus personnelle .
La lettre manuscrite , dans ces cas , est recommandée .

.

1. Généralités .

Une lettre est une amorce de dialogue , par écrit , avec une personne absente . La lettre est une communication et par conséquent le fond et le ton de la lettre doivent s' adapter au destinataire .
Elle commence par un en-tête , qui est comme le " bonjour " et se termine par une finale qui est comme " l' au revoir " .
C' est pourquoi on y emploie le ton de la conversation et on y apostrophe le destinataire au moyen du familier " tu " ou de la forme polie " vous " .
Puisque la lettre est un entretien , ses qualités primordiales doivent être le naturel et la clarté .

2. Petits conseils pratiques .

Préalables.

S' installer dans le calme ,
dans de bonnes conditions d' éclairage .
Attendre d' avoir le temps .

Le papier à lettre.

Il témoigne du goût du signataire .
Il faut qu ' il soit de bonne qualité , agréable à la plume .
Eviter l ' emploi du papier ligné , parfumé ou de formes bizarres .
La couleur ne doit pas être extravagante .
Placer une feuille lignée en - dessous afin d 'écrire bien droit .
Prévoir une marge de plus ou moins 5cm à gauche et une plus petite à droite .


Instrument.

Le stylo à plume de préférence .
Le crayon ? Non .
Le stylo à bille ? Peut - être .
Le stylo à feutre ? Oui , si la plume est fine .

La couleur de l ' encre.

Quatre possibilités : noir
bleu
bleu-noir
violet .
Jamais : rouge ou vert .

Ouvrages de références.

Dictionnaire et grammaire .
Il n ' y a aucune honte à hésiter .


3 . Les différentes parties de la lettre.

La date .

Elle ne doit jamais être oubliée. Elle situe la lettre dans le temps, ce qui est parfois important pour le destinataire.
Elle s 'écrit dans le haut de la page , dans le coin supérieur droit .
Elle s'écrit à la hauteur de l ' adresse de l' expéditeur .
Dans la correspondance privée, le nom du mois s'écrit en toutes lettres.
Elle est précédée du nom de la localité d 'où provient la lettre , suivi d'une virgule
On ne place pas de point après la date . Il faut prévoir également la marge de droite.

                                                                 Ex. Mostaganem , le 6 août 2007

Le nom et l' adresse du signataire .( = l' expéditeur )

A moins que le correspondant ne soit un intime, les mentionner en haut et à gauche de la première page ( à plus ou moins 5 cm du dessus de la feuille ) .
Commencer par le prénom, puis le nom. En - dessous, noter l'adresse et le numéro de téléphone sur 3 lignes.

Ex.

Mostefaoui Miloud ,
rue de la Liberté , 257,
4000 Mostaganem
Tél. : 0792615402

L 'en-tête.( les formules d ' appel ou vedette ) .

Premier mot isolé de la lettre.
Il établit le contact entre le signataire et le destinataire, donc son choix est important.
Il se met entre le haut de la page (¼) et le corps de la lettre. L ' en - tête varie selon la nature des relations que
l' on entretient avec le destinataire .
* pour des amis intimes : Cher Henri / Ma chère Cécile / Chers amis ...
* pour des relations amicales sans intimité : Cher Monsieur / Chère Madame
* pour le courrier officiel : Monsieur Untel ou Madame Unetelle si on connaît le nom du destinataire, Messieurs ou Madame, Monsieur si l'on s'adresse à un service.

La distance qui sépare l'en-tête du haut de la page est d' autant plus grande que l ' on veut témoigner plus de respect .

La formule d'appel est suivie d ' une virgule .

Le corps de la lettre.

Il débute un peu au-dessus du milieu de la page.
Il ne commence jamais par " Je ".
Le premier mot porte toujours la majuscule.
La formule " d'attaque " introduit la lettre proprement dite ; c'est à ce moment qu'on entre en relation avec son correspondant. La formule d'attaque varie en fonction de la situation du correspondant et de la nature de l'information à communiquer . Elle devra préparer le correspondant à ce qui va suivre.
Les premières lignes sont difficiles à écrire.
De toute façon, avant d ' écrire , il faut savoir ce que l 'on va dire .

  • La lettre d'amitié peut être originale, cordiale, simple : être soi-même, prendre des nouvelles du correspondant, raconter les événements qui pourraient l ' intéresser .
  • La lettre de félicitations, de vœux, de condoléances impose de trouver les mots qui expriment parfaitement la sympathie.
  • La lettre d'affaires se veut claire et précise.


La formule finale ( ou formule de politesse ) Let.3

Elle laisse le lecteur sur une dernière impression.
Elle est alignée sur l'en-tête.
Elle doit à nouveau contenir les mots de l'en-tête .Elle commence obligatoirement par une majuscule .
Les formules de politesse diffèrent selon la personne à laquelle on s'adresse et suivant le sentiment que l'on veut exprimer :
* pour des amis intimes : Avec ma sincère amitié / Avec toutes nos amitiés / Bien amicalement / Bien à vous / ..
* pour des relations amicales sans intimité et pour des lettres officielles :
Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations distinguées : l'expression de mes sentiments les meilleurs.
Agréez / Veuillez agréer / Je vous prie d'agréer l' expression ou l' assurance de ...
mon respectueux souvenir.
mes sentiments respectueux
mon respectueux dévouement .
mes sentiments dévoués.
ma profonde reconnaissance .
ma considération distinguée .
mes salutations distinguées.
mes sentiments distingués ( d' un homme à une femme ) .
mes respectueux hommages ( d' un homme à une femme ) .

Ex.
Veuillez agréer , Monsieur , l ' expression de mes sentiments respectueux .

Dans tous les cas, la formule de politesse doit reprendre l ' appellation de la formule d' appel et on doit écrire Madame , Mademoiselle , Monsieur en toutes lettres et avec majuscule .
Dans la lettre d'amitié , le ton naturel , spontané , évite les fuites : " Je te quitte car on sonne " .
Si la formule finale commence par un participe présent ou un gérondif, leur sujet doit être le même que celui de la phrase principale . De toute façon , il est préférable d' éviter cette tournure trop lourde .

Ex. En attendant de te revoir, je te prie de recevoir, Djamel, mes amitiés .

La signature.

Elle se place au bas de la lettre, légèrement à droite, environ deux centimètres en dessous du texte.
Dans une lettre intime, on se contente d'écrire son prénom.
Pour les autres genres de lettres , on écrit le prénom ou son initiale et le nom de famille entier .
Elle doit être lisible.
Plus on signe simplement, plus on fait preuve de distinction.
Si la signature est illisible, réécrire le prénom (ou son initiale) et le nom en dessous de la signature, sauf, bien sûr, s'ils figurent déjà sur la lettre.
Il faut éviter que la finale et la signature ne se trouvent seules en haut d'une page.

Le post-scriptum.

Il désigne ce qu ' on ajoute parfois à une lettre après la signature .
Il est employé souvent pour des détails d' ordre pratique , par exemple pour indiquer l ' heure de retour d' un voyage .
Il ne faut pas en abuser.

Majuscules et minuscules.

* Toutes les nouvelles phrases commencent par des majuscules.
* Tous les prénoms et les noms commencent par des majuscules.
* " Monsieur, Madame " , " ... Directeur " commencent par une majuscule .
* Toutes les localités et les noms de rues commencent par une majuscule.

* Les mots : rue , chemin ; avenue , place , allée ... commencent par une minuscule .

4. La présentation de la lettre . Let.4


Nom Date
Adresse
Tél.


En- tête ,



................................................................................................................

................................................................................................................

................................................................................................................

...................................................................

.................................................................................................................

.................................................................................................................

.................................................................................................................

................................................

.................................................................................................................

.................................................................................................................

.................................................................................................................

.................................................................................................................

............................................

..................................................................................................................

............................................................


                                                                                                     Signature

 

Une deuxième partie suivra

 

Commentaires (1)

1. habiba 02/02/2012

c'est trés claire, voila un cours qui est bien détaillé

Ajouter un commentaire

Copyright © Français au lycée dz - février / mars 2010