Cause d’intoxications chez les enfants

Les produits ménagers sont une cause d'intoxication chez les enfants de moins de 5 ans.

L’ingestion de produits ménagers toxiques est une des plus importantes raisons de consultation aux centres anti-poisons, principalement chez les enfants de 1 à 5 ans.

Heureusement, la majorité de ces substances sont peu toxiques. Les produits les plus fréquemment ingérés comprennent:les produits d'entretien ménager(détergents, savons à vaisselle, eau de Javel, polis à meuble), les cosmétiques (parfums, déodorants, lotions après rasage) et les produits d'hygiène personnel (savons, dentifrice, shampoing), les plantes d'intérieur ou les produits de bricolage (colle, encre, crayons). L'ingestion de ces produits ne causera, en général, que des symptômes digestifs peu sérieux (nausées, vomissements, diarrhée, léger inconfort abdominal). Dans les cas de manifestations toxiques graves (ou dans le doute), il est recommandé de consulter son centre anti-poison. En effet, des centaines de nouveaux produits ménagers sont introduits sur le marché chaque année et peuvent être plus toxiques.

Les produits nettoyants alcalins

Parmi les produits d'entretien ménager, les agents corrosifs alcalins (déboucheurs de canalisation, nettoyants pour four, produits pour lavage de la vaisselle en machine) et les agents corrosifs acides (agents nettoyants pour les toilettes, le métal ou les piscines) sont les plus toxiques. En effet, ces substances peuvent entraîner des brûlures graves à la peau, aux yeux ou au tube digestif (bouche, oesophage, estomac). Au niveau des yeux, cette brûlure peut mener à la cécité. Une lésion à l'¿sophage ou à l'estomac peut causer une perforation de ces organes dans les heures qui suivent l'ingestion, ou une sténose dans les semaines qui suivent la cicatrisation des lésions: la victime peut devenir incapable de s'alimenter. L'ingestion d'eau de Javel contenant moins de 10% d'hypochlorite de sodium n'enduit pas de brûlure grave en général.

Que faire en cas d'ingestion ou de contact?

On doit abondamment (pendant environ 20 minutes) rincer avec de l'eau l'oeil ou la peau qui a été en contact avec un produit corrosif. Connaissant la réaction de certains bébés à qui on essaie de donner le bain, difficile d'imaginer qu'on puisse le tenir les yeux ouvert sous le robinet, le boyau ou la douche téléphone pendant vingt minutes et pourtant: c'est exactement ce qu'il faut faire. Dans le cas de l'ingestiond¿un produit corrosif, la personne doit boire 2 à 3 gorgées d'eau, sauf dans le cas d'ingestion d'acide sulfurique (risque de brûlure augmenté par l'administration d'eau). Lorsque ces mesures ont été complétées, il faut consulter un centre anti-poison ou un médecin.

L¿ingestion de corps étrangers comme les piles électriques peut entraîner une obstruction ou une perforation du tube digestif. Tout patient qui a ingéré une pile doit passer sans délai une radiographie. La présence d'une pile électrique dans l'¿sophage nécessite une extraction immédiate (danger de perforation), alors que l'on pourra attendre son expulsion dans les selles si elle se trouve dans l'estomac ou l'intestin au moment de la prise de la radiographie.

La naphtalène, autrefois utilisée comme antimite, a été remplacée par le paradichlorobenzène. Ce dernier est beaucoup moins toxique et n'occasionne habituellement que des troubles digestifs légers (ex.: nausées, vomissements, parfois diarrhées). Les désodorisants en bloc utilisés dans les salles de bain sont aussi principalement constitués de paradichlorobenzène. Les produits désinfectants (contenant une substance capable de détruire des agents infectieux) pour nettoyer les surfaces sont aussi peu toxiques.

Par Pierre Gaudreault , pédiatre toxicologue , Québec, Canada

Le monde est ailleurs

Ajouter un commentaire