Les bulletins météo

« Depuis l’apparition des présentateurs spécialisés, la place accordée aux dernières nouvelles du climat s’est accrue considérablement. C’est Antenne 2 qui, en ce domaine, affiche le plus beau score : huit bulletins quotidiens en 1986 contre trois hebdomadaires il y a six ans ! Désormais, le déroulement du journal télévisé est ponctué par l’entrée en scène de deux « stars ». Le ou les présentateurs, qui conservent toujours le premier rôle, et celui ou celle qui vous indiquera si cela vaut vraiment la peine de partir en week-end. La magie du petit écran offre un surcroît de popularité aux journalistes « de plateau », ceux dont le visage apparaît quotidiennement. Or un même journaliste météo présente plusieurs bulletins dans une seule journée.

Un bon présentateur de journaux se déplace, autant que possible, avec son spécialiste des alternances d’éclaircies et de passages nuageux. Ainsi le 8 août, à l’occasion du deux centième anniversaire de la première ascension du Mont Blanc, Claude Sérillon était-il installé avec Laurent Boussié sur les pentes de la plus haute montagne de France pour présenter en direct le « 20 heures » sur Antenne 2. »

(C. Vilain, Le Monde, 17 août 1986).

Ajouter un commentaire