Les bienfaits de la sieste

Jusqu’à 4 ans, un enfant a tout à gagner à faire la sieste or certains parents la suppriment plus tôt croyant à tord que la sieste l’empêche de s’endormir le soir…

Durant la journée que ce soit à l’école maternelle ou à la maison, votre petit accumule de la fatigue nerveuse et un « dodo » en début d’après-midi lui permet de recharger ses batteries et d’être à nouveau frais et dispo pour la fin de l’après-midi. Et surtout cela lui évite d’arriver le soir en état de surexcitation. C’est prouvé, un enfant qui ne fait pas la sieste est souvent si fatigué et excité qu’il ne parvient pas à trouver le sommeil le soir venu. La sieste est le garant d’une bonne nuit !

Une étude menée en région Rhône-Alpes montre que les petits qui font la sieste tous les jours sont plus attentifs que les autres. Le simple fait de fermer les yeux met le cerveau au repos, un cerveau en pleine construction à cet âge et qui apprécie ce lâcher prise.

En outre, la sieste s’effectue essentiellement en phase de sommeil lent profond donc sans rêve et c’est pendant ce sommeil là que l’hormone de croissance est secrétée et que le système immunitaire se renforce ; La sieste fait grandir !

Alors comment réussir une bonne sieste ?

Avec du calme, de la fermeté et de la pénombre. Mais bien sûr il n’est pas question de le laisser dormir jusqu’à 18 heures ! Couchez le suffisamment tôt pour le lever avant 16 heures, sans le réveiller de force pour autant : il est préférable que l’enfant se réveille tout seul ou aidez le : vers 15h30, guettez le moment où il s’agite, entrouvrez ses volets et laissez rentrer les bruits familiers de la maison….

Et s’il ne veut pas dormir,mettez le au lit quand même avec un livre ou un jeu ( en crèche , nous avons imaginé un sac à surprises, un sac multi poches avec des petits objets, des poupées en chiffon, des mini peluches,des lego,des pompons de laine des bouts de tissus de texture variées bref un matériel intéressant à toucher) et dites lui qu’il n’est pas forcé de dormir mais qu’il doit se reposer au calme un moment. S’il vous sent décidée et qu’il a besoin de sommeil, il s’endormira vite !

Et s’il refuse tout net d’aller au lit ?

Supprimez la sieste une semaine et voyez comment votre enfant se comporte :

-         s’il est calme et qu’il dort bien la nuit, il n’a plus besoin de sieste. Ne l’imposez plus.

-         s’il est grognon, rétablissez là, un jour sur 2 ou sur 3

Vous le comprenez bien, rien n’est jamais figé, ce qui est important c’est de prendre le temps d’observer votre enfant, de vous demander quels sont ses besoins et comment y répondre.

 

www.baby-eco-distribution.com

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.