La 1ère bombe atomique française

L’explosion de la première bombe atomique française, le 13 février 1960 à 7 heures du matin dans le désert saharien du Tanezrouf, au sud-ouest de Reggane, est saluée quarante-trois minutes plus tard d’une autre explosion, de joie celle-là, à l’Elysée : « Hourrah pour la France ! câble de Gaulle. Depuis ce matin, elle est plus forte et plus fière » Parmi les « artisans de ce succès » qui sont ensuite félicités, remerciés, décorés, il n’eût été que juste de comprendre les anciens présidents du conseil de la IV° République depuis Mendes-France … et tous ceux qui avaient préparé de longue main cette réalisation …

La France est devenue une puissance atomique. Elle doit avoir des alliés et des amis, mais elle n’a pas besoin de protecteur » (Discours de Gaulle, Sète 2-1960) … Les « fureurs excessives » de ceux qui déplorent notre réussite, qui déclarent que notre bombe n’est qu’un jouet coûteux, inefficace et dérisoire … sont « hystériques » (discours de Gaulle à Limoux).

                  D’après P. Viansson-Ponte Histoire de la République gaullienne, t.1 p281, 1970

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.