La médecine au seuil d'une révolution.

La médecine est une usine pharmaceutique à toutes épreuves. Les   anticorps; protéines protectrices élaborées par les cellules du système immunitaire furent les premiers médicaments retirés de l'organisme et utilisés en pratique médicale. En 1980, le bactéréologiste allemand Emil Van Behring injecte aux lapins la toxine des bactéries provoquant la diphtérie. Au bout de quelques jours, des anticorps, ces antidotes contre la maladie, firent apparition dans le sang. Par le sérum obtenu, le chercheur sauva les enfants qui étouffaient. Plus tard ; on obtient des anticorps contre le tétanos, la rougeole, les staphylocoques.

On doit à l'endocrinologie une série de médicaments décelés dans l'organisme. Ce sont les hormones, substances sécrétées par les glandes endoctrines, l'exemple le plus éclatant est lié à l'insuline. En 1990, le chercheur sobolev prouva que l'hormone controlant le taux de sucre dans le sang était sécrété par des cellules particulières du pancréas. En 1922, les chercheurs canadiens en isolèrent l'insuline, remède contre le diabète.  

 Histoire des découvertes médicales.

Commentaires (1)

aa
  • 1. aa | 26/10/2013

Bonjour,
Je pense que s'est en 1890(3 ligne) et que s'est Langerhans non pas Sobolev(9 ligne) en 1890.
Merci.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.