Traque aux sachets noirs

       La fabrication et la vente des sacs en plastique noir ont été interdites. Cette interdiction vise la préservation de la santé du citoyen et de son environnement. Les différentes analyses ont déterminé des substances dangereuses (plomb, chrome, cuivre, cobalt,…) dans ces sacs.

       Ces analyses ont été faites sur les sacs en plastique de couleur blanche et bleue, les résultats ont prouvé qu'ils contiennent également des substances néfastes pour la santé.

       L'usage de ces sacs pour les produits sensibles tels que la semoule, les poissons, les viandes, le pain, les gâteaux, etc., cause des maladies plus particulièrement le cancer et d'autres maladies de l'estomac qui se manifestent à  moyen et long terme.

       D'un autre côté, le sachet en plastique se trouvant dans la nature ou dans les décharges contribue par sa combustion à la pollution de l'atmosphère.

       En outre, et du fait qu'il ne soit pas biodégradable et difficilement récupérable, il contribue à la dégradation du paysage et des réseaux d'assainissement des eaux usées et d'évacuation des eaux pluviales.

       Le citoyen ne doit en aucun cas ignorer les méfaits de ce sac sur sa santé et celle de sa famille.                          

Quotidien d'Oran  n° 3629 – 25 novembre 2006

Ajouter un commentaire

×