Quel avenir pour la langue française au Québec?

Date de diffusion : 12 décembre 1960 « J'estime qu'il nous reste peut-être dix ou quinze ans si nous voulons faire un effort sérieux pour restaurer la langue française et, conséquemment, la sauver, sinon elle deviendra une sorte de patois dont nous aurons honte [...], une petite langue familiale et à saveur folklorique qui ne servira plus vraiment comme véhicule de pensée chez nous. » Ces propos de Jean-Marc Léger, l'un des invités de la journaliste Judith Jasmin en décembre 1960, traduisent bien l'inquiétude qui anime alors la société québécoise francophone quant à l'avenir de sa langue maternelle.

Retour

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.