Place de la recherche scientifique dans la lutte anti-OGM

Gilles Eric Séralini, biologiste moléculaire, membre de la commission du Génie Biomoléculaire, explique sa rencontre avec José Bové. Il témoigne de la façon dont la Confédération paysanne a organisé un vrai débat scientifique contradictoire avant de prendre position sur les OGM. Il montre que la désobeissance civique est devenu nécessaire face à l'obstination anti-démocratique des lobbies de l'agro-industrie et des semences.

Retour

Ajouter un commentaire